mardi 4 février 2014

Le Horla

  

Résumé


Un jeune homme solitaire tombe sous l’emprise d’une force inconnue. Une présence menaçante sans forme ni consistance. 


Songe ou réalité? Phénomène surnaturel? Hallucination?…
Jour après jour, une vie, paisible comme la Seine qui coule en bas du jardin, se change en cauchemar…

Résumé de Milan Jeunesse

L'avis d'Alice
J’ai connu ce livre en cours quand quelqu’un l’avait présenté devant la classe. L’histoire m’a fait pensé à un livre d’Edgar Allan Poe, avec l’univers macabre qui s’en dégage. Je savais qui était Guy de Maupassant de nom, mais je n’avais jamais lu un de ses ouvrages et je peux vous dire que celui-ci m’a donné envie d’en avoir plus! 
Les dessins d’Anna et Elena Balbusso dans
 les éditions Milan sont fascinantes!
 L’atmosphère se lie à celle du livre
 pour un résultat passionnant!
L’histoire de notre homme commence joyeusement. La première page nous présente une vie paisible, un beau temps et du bonheur. Nous, nous n’avons qu’à nous soucier de l’avenir en sachant que tout cela va tourner mal! Le mystère commence tout de suite après. L’homme sent une présence chez lui, mais ne sait pas d’où ce pressentissent lui vient. J’ai trouvé sa réaction très réaliste. Ce n’est pas juste ‘’J’avais peur’’ , c’est un état psychologique qui est décrit. C’est là qu’on sent le travail de Maupassant derrière tout ça: comment raconter dans les détails une situation de peur? Sans l’avoir réellement vécu, c’est assez difficile. Surtout que nous sommes ici dans un cas plus qu’étrange: une présence inexplicable! 
Les questionnements de l’homme évoluent, plus les jours passent, plus il en devient fou. La peur se transforme en folie. Est-ce réel? La ‘’chose’’ ne lui fait pas de mal physiquement, mais sa présence est douloureuse et effrayante. L’ignorance et l’impuissance de l’homme nous met également dans sa situation! 
Cette lecture est passionnante et émouvante! Le mystère vaut la peine d’être élucidée! 

Mon vote: 5/5

L'auteur
Guy de Maupassant est un écrivain français né en 1850. Il a principalement écrit des nouvelles et des romans dans le même univers que Le Horla. Il est mort à 42 ans, en laissant derrière lui des classiques comme Boule de Suif et La Parure


Extrait

Je dors - longtemps - deux ou trois heures - puis un rêve - non - un cauchemar m'étreint. Je sens bien que je suis couché et que je dors... je le sens et je le sais... et je sens aussi que quelqu'un s'approche de moi, me regarde, me palpe, monte sur mon lit, s'agenouille sur ma poitrine, me prend le cou entre ses mains et serre... serre... de toute sa force pour m'étrangler. 
Moi, je me débats, lié par cette impuissance atroce, qui nous paralyse dans les songes ; je veux crier, - je ne peux pas ; - je veux remuer, - je ne peux pas ; - j'essaie, avec des efforts affreux, en haletant, de me tourner, de rejeter cet être qui m'écrase et qui m'étouffe, - je ne peux pas ! 
Et soudain, je m'éveille, affolé, couvert de sueur. J'allume une bougie. Je suis seul. 
Après cette crise, qui se renouvelle toutes les nuits, je dors enfin, avec calme, jusqu’à l'aurore.




Que pensez-vous de cette lecture?

3 commentaires:

  1. A la fois j'ai toujours eu envie de lire ce roman mais en même temps j'ai peur qu'il soit un peu trop étrange...
    Mais là tu m'as convaincu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne vas pas être déçue, l’étrange ne fait pas de mal! :)

      Supprimer
  2. Je l'avais lu mais... il m'avait mis très mal à l'aise. Franchement je n'ai pas aimé, après tant mieux si le livre t'a plu ! :)

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans l’espace commentaire pour plus de partage! Alice répond volontiers aux questions, aux critiques, et à vos avis!

Merci pour votre commentaire et à bientôt! ;)