jeudi 19 juin 2014

Incarceron de Catherine Fisher







Finn est un prisonnier d'Incarceron, un univers pénitentiaire plein de dangers, de trahisons et de menaces. Il tente par tous les moyens de s'évader.


Claudia, la fille du directeur d'Incarceron, vit à l'extérieur, dans un royaume figé au XVIIIe siècle. Piégée par une existence qu'elle n'a pas choisie, elle cherche à percer les mystères de la Prison.


Un jour, Finn et Claudia trouvent une clé, qui permet à chacun de communiquer avec l'autre. Alor surgit un espoir, la possibilité d’échapper à un destin tout tracé dont ils ne veulent pas.



Mon Avis

Cela faisait un bon bout de temps que je voyais des critiques de ce livre sur plusieurs blogs littéraires comme celui-ci. Des avis plutôt positifs ont attirés mon attention et je me suis enfin décidée à le lire à mon tour! 
Premier point à relever: le résumé ne dit que le plus important mais étouffe complètement la complexité et l’originalité du roman! 
J’ai beaucoup aimé cette idée de prison affreuse et pleine de mystères! Quand un auteur crée un nouveau monde, de nouvelles règles et de nouveaux faits historiques c’est souvent très bien fait et super à découvrir! Je pense à Harry Potter, au Worldshaker ou encore à Coeur d’Encre. D’ailleurs, quand je lisais Incarceron la forme de l’histoire m’a plusieurs fois fait pensé à celle de Coeur d’Encre, que ce soit les personnages ou l’univers j’ai eu l’impression de relire ce dernier. Mais rien de négatif à ce sujet, car au final les faits sont totalement différents! 
Je trouve ce roman très bien construit et écrit. La plume de Catherine Fisher est sublime: elle sait décrire sans trop en dire, raconter sans nous ennuyer et choisir les  bons mots. En conséquent, la lecture est très facile et agréable. Contrairement aux livres que j’ai lu dernièrement, Incarceron ne contient aucun extrait ‘’inutile’’ si je puis dire. Je m’explique: c’est long, mais ça en vaut la peine.
Bien que l’époque de l’histoire soit le XVIIIe siècle, elle est volontairement choisie par le royaume. Ce qui fait qu’un mélange passé/présent ait lieu et c’est très intéressant à voir. En effet, l’époque est ancienne mais cela n’empêche pas que les moyens technologiques sont grands (on parle d’hologrammes par exemple). 
Parlons maintenant des personnages. Je ne cache pas que j’ai pris du temps à m’attacher à eux, même aux personnages principaux Claudia et Finn. Tous sont très différents et fascinants. Ils cachent de nombreuses facettes de leurs personnalités et sont plutôt réalistes.  Claudia et Finn vivent dans des univers différents et le contraste est incroyable. Claudia vit à l’Extérieur dans de bonnes conditions. Elle a un maitre, Jared, tout ce qu’elle pourrait vouloir mais ne s’y sent pas bien. Finn, lui, vit dans la Prison, à Incarceron, avec des gens avec qui il s’entend tantôt bien, tantôt mal. Il est enfermé et essaie de s’enfuir. Inutile de préciser que ce n’est pas facile. 
Puis le destin de ces deux personnages se rassemblent (pour une première ou une deuxième fois, vous comprendrez en lisant) et la vraie action débute. Ils vont essayer de se rejoindre pour de vrai. Lui veut sortir de la Prison et elle veut en savoir plus. Cela ne se fait pas sans quelques complications qui rajoutent du piment à l’histoire. Celle de ces deux jeunes qui veulent se rejoindre, ces deux jeunes qui veulent en savoir plus, ces deux jeunes rebelles qui n’acceptent pas de suivre les règles du Protocole et de la maléfique Prison. 
Catherine Fisher a su créer un monde affreux et fascinant qui cache bien des secrets et une histoire à en couper le souffle.
Finn et Claudia vont-ils se rejoindre? Qui est réellement Finn? Quels sont les secrets d’Incarceron? Comment en sortir? Est-ce possible? Toutes ces questions ont défilé dans mon esprit et ont trouvé des réponses, non sans laisser d’autres interrogations à la place. Mais l’avantage c’est que Incarceron a un deuxième tome que je ne vais pas tarder à lire! 

Ma note: 19/20
Car rien n’est parfait mais Incarceron frôle la perfection: une histoire incroyable, un monde unique, des personnages originaux et une aventure entrainante. Que demander de plus?
Je vous conseille vivement ce livre si vous aimez le genre et les nouveaux mondes. C’est super bien construit et c’est un régal! 



L’auteur

Catherine Fisher, auteur de fiction et poète britannique, a vu son succès croître grâce aux romans qu’elle a écrits comme "L'Oracle", "L'Archonte" et "Le Scarabée". 

Cet auteur de talent a travaillé successivement comme enseignante, animatrice, sur des chantiers de fouilles archéologiques et technicienne de laboratoire pour enfin devenir auteur à plein temps. 

Plusieurs prix lui ont été décernés comme «  e prix de jeune Auteur" en 1989, "le prix Tir-na-n'Og" en 1995 pour "The Candle Man", et bien d'autres encore. 








1 commentaire:

  1. J'ai aussi lu plusieurs avis à propos de ce roman et il me fait bien envie! Et ta chronique en dit juste assez pour cela...

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans l’espace commentaire pour plus de partage! Alice répond volontiers aux questions, aux critiques, et à vos avis!

Merci pour votre commentaire et à bientôt! ;)