mercredi 15 avril 2015

La Route - Jack London



Résumé

À dix-huit ans, Jack London quitte son emploi et part découvrir le monde. Passager clandestin à bord des trains, il parcourt des milliers de kilomètres à travers l'Amérique du Nord. Prenant tous les risques, il croise sur son chemin les «gosses de la route», ces vagabonds du rail qui bravent le froid, la faim et la loi, mais goûtent l'ivresse de l'aventure. Cette expérience extraordinaire marquera sa vie.



Mon Avis


Cette lecture m'a été proposée par Yoko, du blog Les Pépites de Jack London. Je l'ai lu il y a maintenant un bon bout de temps et Yoko a déjà fait son article sur ce livre, article que vous pouvez lire ici . Grande fan de l'auteur, sa chronique est complète et passionnante!

J'avais hâte de lire La Route pour plusieurs raisons: je ne lis pas beaucoup de livres relatant le voyage d'une personne, ses expériences, ses rencontres, dans le monde réel. Vous devez le savoir, je préfère le fantastique avant tout. Donc c'était une aventure pour moi-même. 

J'avoue que cette lecture m'a beaucoup plue, même si j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire au tout début. Il faut savoir qu'il s'agit aussi d'un roman autobiographique, relatant les voyages du jeune Jack London qui traverse l'Amérique du Nord, ses rencontres, ses découvertes, avec une simplicité incroyable mais fascinante. Ça m'a permis d'entrer dans un monde que je ne connaissais pas, mais qui existe. La route, la nature, le monde qui a bien des choses à nous montrer, la réalité humaine de cette époque. Une rencontre particulière le bouleverse. Les vagabonds, les ''gosses de la route'', pauvres mais, tout comme lui, à la recherche d'aventure. L'écriture de London est agréable et très claire. Il arrive très bien à nous décrire ce qu'il voit, car il s'en souvient parfaitement. Pour nous raconter ce voyage incroyable, il fait attention à tous les détails, pour qu'on puisse le vivre comme lui et mieux le comprendre. Le vocabulaire, les descriptions, tout un mélange qui rend le récit plus exacte. Tout ça sans enlever le suspens, l'envie de continuer et d'en découvrir plus. 

Si j'ai commencé ma lecture avec beaucoup de doutes sur si le livre allait me plaire ou non, je l'ai terminée ravie de m'être lancée. Jack London est un homme fascinant, qui a vu, découvert, risqué et rencontré beaucoup et j'aurais aimé pouvoir le remercier pour nous avoir donné l'occasion de vivre ces voyages d'une manière différente. Il est un des rares auteurs qui réussissent à créer cet effet et je suis contente d'avoir pu m'aventurer dans un nouvel aspect de la littérature. Nous pouvons aussi entrer dans l'esprit de l'auteur, voir sa vision du monde, de l'Humain, avec des pensées fascinantes et qui font réfléchir. La manière dont toutes ces réflexions s'inspirent de la nature et de ses voyages me plait plus que tout. Je me rappelle d'avoir noté ces quelques lignes qui m'avaient touchées: 

"J'ai souvent prétendu que l'homme se distingue des animaux en ceci : il est le seul animal qui maltraite sa femelle, méfait dont jamais les loups ni les lâches coyotes ne se rendent coupables, ni même le chien dégénéré par la domestication. Sur ce point, notre frère "inférieur" conserve encore l'instinct sauvage, tandis que l'homme a perdu les siens, du moins la plupart des bons."

Je vous conseille de découvrir vous aussi l'univers de Jack London, un tout autre monde, une vie de vagabond, un nouveau genre pour moi et peut-être pour vous! 


L'Auteur






Jack Griffith Chaney, né en 1876 à San Francisco est un célèbre écrivain connu pour ses nombreux romans et nouvelles d'aventures, ses autobiographies relatants ses voyages et ses rencontres, et ses récits politiques. En plus d'être auteur, il était surtout un marin et un aventurier, un vagabond qui n'hésitait pas face à l'opportunité de se lancer dans une nouvelle aventure. L'Appel de la forêt, Croc-Blanc et Martin Eden font partis de ses oeuvres les plus remarquables. London meurt en 1916 en Californie, suite à un empoisonnement du sang. 











3 commentaires:

  1. Heureuse que La route t'ait plu ! Cet extrait m'avait également beaucoup marquée.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour cette chronique magnifiquement écrite !

    RépondreSupprimer
  3. Ce roman à l'air vraiment génial !

    Victor

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans l’espace commentaire pour plus de partage! Alice répond volontiers aux questions, aux critiques, et à vos avis!

Merci pour votre commentaire et à bientôt! ;)